Étiquette : roadtrip

Jour 3 : Fort Myers

Comme la veille, je me réveille très (trop) tôt. Il est 3 heures du matin, les yeux grand ouverts, j’attends que le soleil se lève, quand un gros stress m’envahit : on part de l’hôtel dans quelques heures, comment va t on faire sans notre valise? elle devait arriver hier, elle n’est toujours pas là; en plus je n’ai plus rien à me mettre et les habits de la veille sentent la même odeur qu’un vieux dromadaire mort depuis 3 jours, il est impensable de les remettre … je me retourne dans tous les sens, rien à faire je ne pense qu’à ce problème…

Je décide donc de me lever et d’appeler le service bagage d’Air France. La personne au bout du fil me dit « votre valise est arrivée ce matin, aller voir à la réception de l’hôtel »… Ce matin, ce matin … oui enfin cette nuit … heureusement qu’elle devait être livrée hier soir au plus tard ….  Enfin bref… Je m’habille en 30 secondes et cours voir si elle est bien arrivée. La réceptionniste me confirme avoir réceptionné notre bagage, elle vérifie mon identité, et me donne notre précieuse valise. A ce moment là il s’est passé un million de fêtes dans ma tête, avec les feux d’artifices, le DJ à renommée international et tout ce qui va avec … 🎉🎊. (suite…)

Jour 1 : Départ de Bâle vers Miami, un voyage presque sans encombre

Lors de notre roadtrip dans l’ouest des usa en mai, je répétais sans cesse à Julian «t’inquiètes on est large … » (Bon j’avoue parfois on était plus juste que large )…

Cette fois ci, Julian a anticipé et a absolument voulu partir très tôt, en mettant de son côté mon papa qui nous amène à l’aéroport… lui qui est toujours très prévoyant a bien entendu soutenu Julian…

On est donc partis très (trop?) en avance … Et franchement … pour rien … puisque le premier avion à Bâle (Air France) avait plus d’une demi heure de retard. Premier stress donc à peine une heure après le décollage. L’hôtesse Air France tente de nous rassurer en nous disant qu’on aurait le temps d’avoir notre avion, qu’il faudrait juste presser un peu le pas… mais en voyant la tête de son collègue … on en doute sérieusement…

Arrivés à Paris, on court comme des fous pour choper notre second vol (Air France aussi). On a même pas le temps d’acheter quelque chose à grignoter (car forcément j’ai oublié de prendre quelque chose chez moi avant de partir), l’embarquement a déjà commencé.

Soulagés on s’installe tranquillement dans l’avion… Une fois l’avion plein, portes fermées, on pense décoller mais non … on nous informe que celui-ci aussi allait partir en retard … Mais le le retard est négligeable, nous n’avons pas d’autre correspondance, et nous sommes bien installés, donc cela ne nous affecte pas… (suite…)

Trip to Florida : la préparation

Si vous me suivez sur Facebook, vous connaissez déjà toutes les péripéties de notre dernier roadtrip aux USA. Comme toute histoire, celle de notre roadtrip en Floride à un début et (malheureusement?) une fin. Je vais donc aujourd’hui faire le prologue de ce récit, et vous raconter comment a débuté cette folle aventure en Floride.

Habituellement je prends mes congés en septembre, j’ai pris l’habitude de laisser la période de juillet/août à mes collègues, et je m’en suis très bien accommodée, si bien que maintenant je souhaite partir à cette période, d’autant plus que pour les roadtrips dans l’ouest, les températures sont plus clémentes, et les coûts sont beaucoup moins élevées.

Malheureusement cette année, je n’ai pas pu prendre de congé en septembre, et ai du me rabattre sur le mois d’août. Forcément, les coûts étaient plus élevés qu’a notre habitude, les hôtels pleins (d’autant plus qu’on s’y ait pris, encore une fois, un peu tard).

J’avais envie de changer de l’ouest américain, de voir autre chose, et surtout de me reposer; ça a été le bon prétexte et le bon argument pour convaincre Julian de changer de destination de vacance. On liste alors les lieux qui nous attirent mais on arrive pas à se mettre d’accord. Julian est assez “sécuritaire” et ne veut ni aller dans un pays “à risque”, ni aller dans un pays qu’on ne connait pas car on n’aura peu de temps pour se préparer, ni ceci, ni cela… bref c’est assez compliqué, d’autant plus que partir en août avec un budget hors saison c’est compliqué. (suite…)

Voyage aux États Unis : les 3 papiers indispensables ?

Un roadtrip américain se prépare longtemps à l’avance, qu’on passe par une agence, ou qu’on organise son périple de A à Z par ses propres moyens. Après avoir défini son parcours, ou au moins les grandes lignes de celui ci, il faut s’assurer d’être en mesure d’entrer aux États Unis.

Trois documents sont indispensable pour vous permettre de fouler les terres du nouveau continent :

  • votre passeport
  • votre ESTA
  • vos billets d’avion

(suite…)

Canyonlands, la terre brisée qui a volé mon cœur !

Si vous allez dans l’ouest américain et que vous ne devez visiter qu’un seul parc national, je vous conseillerais, sans hésiter, de visiter Canyonlands NP. D’ailleurs notre bible routard le note 3 sacs à dos c’est pour dire…

Ce parc fait parti des parcs nationaux des États Unis les plus vastes et les plus impressionnants que j’ai pu visiter jusque là. Il est à lui seul un mix de la profondeur des gorges du Grand Canyon, des formations spectaculaires d’Arches, des colonnes rougeoyantes de Brice Canyon, des ruines des villages Indiens de Mesa Verde, et d’un immense cratère.

Ce parc offre des tableaux désertiques magnifiques, mais comme toutes les grandes œuvres d’art, cela à un prix : accès difficile et points de vues dispersés. Cela vaut son pesant d’or : le parc est moins fréquenté que d’autres plus connus, la nature est à l’état brute, bref on retrouve à Canyonlands une beauté préservée sans artifice, de l’authenticité, de l’immensité.

Le parc est scindé en trois zones, distinctes les unes des autres :

  • Island In The Sky, immense plateau qui surplombe le parc par le nord; c’est ici que vous observerez des panoramas à couper le souffle.
  • The Needle, situé 600m plus bas, composé d’un paysage remarquable de piton rocheux et de nids d’aigles.
  • The Maze, considéré comme l’un des secteurs les plus reculés des Etats Unis : n’espérez pas y pénétrer avec un véhicule autre qu’un tout terrain et surtout sans être un conducteur averti, et habitué aux milieux “hostiles”.

(suite…)

Horseshoe bend : un tableau magnifique des méandres du Colorado !

Horseshoe bend offre un point de vu à couper le souffle sur les méandre du Colorado. Situé le long de l’US89 à quelques miles de Page en Arizona et de son fameux Lac Powell, et à deux minutes d’Antelope Canyon. Il est incontournable, si vous visitez la région, de se rendre à ce point de vu (gratuit qui plus est !). La bible le guide du Routard, recommande d’ailleurs vivement ce site, puisqu’il lui octroi 3 sac à dos !

Le point de vu est assez facile d’accès, une marche d’une vingtaine de minutes dans le sable vous mènera au point de vu. Attention à ne pas vous faire surprendre par la chaleur écrasante qui règne en Arizona, (suite…)