Étiquette : Etat Unis

Trip to Florida : la préparation

Si vous me suivez sur Facebook, vous connaissez déjà toutes les péripéties de notre dernier roadtrip aux USA. Comme toute histoire, celle de notre roadtrip en Floride à un début et (malheureusement?) une fin. Je vais donc aujourd’hui faire le prologue de ce récit, et vous raconter comment a débuté cette folle aventure en Floride.

Habituellement je prends mes congés en septembre, j’ai pris l’habitude de laisser la période de juillet/août à mes collègues, et je m’en suis très bien accommodée, si bien que maintenant je souhaite partir à cette période, d’autant plus que pour les roadtrips dans l’ouest, les températures sont plus clémentes, et les coûts sont beaucoup moins élevées.

Malheureusement cette année, je n’ai pas pu prendre de congé en septembre, et ai du me rabattre sur le mois d’août. Forcément, les coûts étaient plus élevés qu’a notre habitude, les hôtels pleins (d’autant plus qu’on s’y ait pris, encore une fois, un peu tard).

J’avais envie de changer de l’ouest américain, de voir autre chose, et surtout de me reposer; ça a été le bon prétexte et le bon argument pour convaincre Julian de changer de destination de vacance. On liste alors les lieux qui nous attirent mais on arrive pas à se mettre d’accord. Julian est assez “sécuritaire” et ne veut ni aller dans un pays “à risque”, ni aller dans un pays qu’on ne connait pas car on n’aura peu de temps pour se préparer, ni ceci, ni cela… bref c’est assez compliqué, d’autant plus que partir en août avec un budget hors saison c’est compliqué. (suite…)

Piedras Blancas, quand la nature s’impose à deux pas du bitume !

La Highway 1 longe la côte Californienne entre Los Angeles et San Francisco. La route serpente le long de majestueuses falaises qui plongent dans l’océan et est ponctuée de points de vu à couper le souffle, de paysages préservés ou la nature reprend ses droits. Elle offre parfois un spectacle inattendu, comme à Piedra Blanca Colony, à quelques dizaines de miles au sud de Big Sur, et à environ 4 miles au nord de la sortie qui mène à Hearst Castele, ou une colonie d’éléphants de mer a élu domicile dans les années 1990.

100_2129Ne vous attendez pas à voir une poignée d’éléphants de mer comme au Pier 39 de San Francisco, non ici il s’agit de centaines de tonnes de graisse qui se prélassent vautrés les uns sur les autres en se lançant régulièrement, d’un coup de nageoire, du sable sur le dos pour se protéger du soleil … Et oui tout comme nous, ils ont besoin de leur crème solaire à eux… bien que je préfère me recouvrir de crème plutôt que de sable … ça gratte un peu moins … (suite…)