La Highway 1 longe la côte Californienne entre Los Angeles et San Francisco. La route serpente le long de majestueuses falaises qui plongent dans l’océan et est ponctuée de points de vu à couper le souffle, de paysages préservés ou la nature reprend ses droits. Elle offre parfois un spectacle inattendu, comme à Piedra Blanca Colony, à quelques dizaines de miles au sud de Big Sur, et à environ 4 miles au nord de la sortie qui mène à Hearst Castele, ou une colonie d’éléphants de mer a élu domicile dans les années 1990.

100_2129Ne vous attendez pas à voir une poignée d’éléphants de mer comme au Pier 39 de San Francisco, non ici il s’agit de centaines de tonnes de graisse qui se prélassent vautrés les uns sur les autres en se lançant régulièrement, d’un coup de nageoire, du sable sur le dos pour se protéger du soleil … Et oui tout comme nous, ils ont besoin de leur crème solaire à eux… bien que je préfère me recouvrir de crème plutôt que de sable … ça gratte un peu moins …

Piedras blancas

Cette grande plage sablonneuse est surplombée d’une promenade de bois appelée “Elephant Seal Viewing Area”, qui permet d’observer, sans la déranger cette grande communauté.

Piedras blancas

On les entend aussi parfois communiquer entre eux, par des grognements particulier. De temps en temps, certains se trainent jusqu’à l’océan piquer un tête, puis reviennent, se roulent dans le sable, et font un petit somme. D’autres s’affrontent en bombant le torse et en criant… Un spectacle magnifique et étonnant.

Piedras blancas

Piedras blancas

Piedras blancas

Ce petit coins insolite est très rarement mentionné dans les guides de voyage; sur place seuls quelques touristes avertis, habitants locaux et guides bénévoles très compétent qui arpentent la promenade pour donner d’excellentes explications à toute personne intéressée, sont présents.

piedras blancas

piedras blancas

100_2160

100_2162

100_2175

Cet arrêt n’était initialement pas prévu dans notre itinéraire, mais après avoir feuillé notre bible guide du routard, en route, nous n’avons pas pu résisté à l’appel des “3 sacs à dos”, et ce fut sans le moindre regret… sauf celui de ne pas avoir pu rester plus longtemps.

piedras blancas

piedras blancas

piedras blancas

La colonie d’éléphants de mer de la cote ouest des États Unis est estimée à environ 170 000 individus, dont 15 000 à Piedras Blancas qui est le point de rencontre le plus important de la côte. Bien entendu ,les éléphants ne sont pas tous présent sur le rivage en même temps, mais il faudrait  ne vraiment pas avoir de chance pour ne pas pouvoir en observer au moins quelques uns lors de votre passage.

piedras blancas

piedras blancas

Pour plus d’informations, je vous invite à consulter le site de l’organisation “les amis des éléphants de mer”, qui s’occupe et protège cet endroit (site en anglais) : http://elephantseal.org/

Elephant Seal Roockery

Laetitia

Roadtrippeuse accroc à la beauté des choses et du monde, je vous parle de mes passions à travers mon blog.

Les derniers articles par Laetitia (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *