Auteur : Laetitia

Roadtrippeuse accroc à la beauté des choses et du monde, je vous parle de mes passions à travers mon blog.

Jour 3 : Fort Myers

Comme la veille, je me réveille très (trop) tôt. Il est 3 heures du matin, les yeux grand ouverts, j’attends que le soleil se lève, quand un gros stress m’envahit : on part de l’hôtel dans quelques heures, comment va t on faire sans notre valise? elle devait arriver hier, elle n’est toujours pas là; en plus je n’ai plus rien à me mettre et les habits de la veille sentent la même odeur qu’un vieux dromadaire mort depuis 3 jours, il est impensable de les remettre … je me retourne dans tous les sens, rien à faire je ne pense qu’à ce problème…

Je décide donc de me lever et d’appeler le service bagage d’Air France. La personne au bout du fil me dit « votre valise est arrivée ce matin, aller voir à la réception de l’hôtel »… Ce matin, ce matin … oui enfin cette nuit … heureusement qu’elle devait être livrée hier soir au plus tard ….  Enfin bref… Je m’habille en 30 secondes et cours voir si elle est bien arrivée. La réceptionniste me confirme avoir réceptionné notre bagage, elle vérifie mon identité, et me donne notre précieuse valise. A ce moment là il s’est passé un million de fêtes dans ma tête, avec les feux d’artifices, le DJ à renommée international et tout ce qui va avec … 🎉🎊. (suite…)

Jour 2 : A la découverte de Miami

Ce matin (ou plutôt cette nuit), je me réveil tôt : il est 3h du matin et j’ai les yeux grands ouverts dans mon lit, pendant que Julian me fait un concerto de ronflements ).

Dès 6 heures je descends prendre mon petit déjeuner à l’hôtel, j’y reste une heure… pas de trace de monsieur… il finit tout de même pas montrer le bout de son nez, mange rapidement, et nous voilà reparti sur les routes américaines , comme le veut notre tradition un gros “on the road again” est lancé dans la voiture avant de prendre la route de notre première vrai journée américaine .

Le programme programme aujourd’hui est ambitieux : le quartier Wynwood, Miami Beach (South Beach, et Ocean Drive), coconut grove, design district, Little Havana, les jardins Vizcaya, et un tour à l’Apple store si on a le temps… (suite…)

Jour 1 : Départ de Bâle vers Miami, un voyage presque sans encombre

Lors de notre roadtrip dans l’ouest des usa en mai, je répétais sans cesse à Julian «t’inquiètes on est large … » (Bon j’avoue parfois on était plus juste que large )…

Cette fois ci, Julian a anticipé et a absolument voulu partir très tôt, en mettant de son côté mon papa qui nous amène à l’aéroport… lui qui est toujours très prévoyant a bien entendu soutenu Julian…

On est donc partis très (trop?) en avance … Et franchement … pour rien … puisque le premier avion à Bâle (Air France) avait plus d’une demi heure de retard. Premier stress donc à peine une heure après le décollage. L’hôtesse Air France tente de nous rassurer en nous disant qu’on aurait le temps d’avoir notre avion, qu’il faudrait juste presser un peu le pas… mais en voyant la tête de son collègue … on en doute sérieusement…

Arrivés à Paris, on court comme des fous pour choper notre second vol (Air France aussi). On a même pas le temps d’acheter quelque chose à grignoter (car forcément j’ai oublié de prendre quelque chose chez moi avant de partir), l’embarquement a déjà commencé.

Soulagés on s’installe tranquillement dans l’avion… Une fois l’avion plein, portes fermées, on pense décoller mais non … on nous informe que celui-ci aussi allait partir en retard … Mais le le retard est négligeable, nous n’avons pas d’autre correspondance, et nous sommes bien installés, donc cela ne nous affecte pas… (suite…)

Trip to Florida : la préparation

Si vous me suivez sur Facebook, vous connaissez déjà toutes les péripéties de notre dernier roadtrip aux USA. Comme toute histoire, celle de notre roadtrip en Floride à un début et (malheureusement?) une fin. Je vais donc aujourd’hui faire le prologue de ce récit, et vous raconter comment a débuté cette folle aventure en Floride.

Habituellement je prends mes congés en septembre, j’ai pris l’habitude de laisser la période de juillet/août à mes collègues, et je m’en suis très bien accommodée, si bien que maintenant je souhaite partir à cette période, d’autant plus que pour les roadtrips dans l’ouest, les températures sont plus clémentes, et les coûts sont beaucoup moins élevées.

Malheureusement cette année, je n’ai pas pu prendre de congé en septembre, et ai du me rabattre sur le mois d’août. Forcément, les coûts étaient plus élevés qu’a notre habitude, les hôtels pleins (d’autant plus qu’on s’y ait pris, encore une fois, un peu tard).

J’avais envie de changer de l’ouest américain, de voir autre chose, et surtout de me reposer; ça a été le bon prétexte et le bon argument pour convaincre Julian de changer de destination de vacance. On liste alors les lieux qui nous attirent mais on arrive pas à se mettre d’accord. Julian est assez “sécuritaire” et ne veut ni aller dans un pays “à risque”, ni aller dans un pays qu’on ne connait pas car on n’aura peu de temps pour se préparer, ni ceci, ni cela… bref c’est assez compliqué, d’autant plus que partir en août avec un budget hors saison c’est compliqué. (suite…)

Carnet de Voyage USA 2018 : Welcome to Florida : the Sunshine State

Sixième Roadtrip aux USA, mais premier carnet de voyage rédigé intégralement… Ma première rencontre physique avec les USA date de 2012, depuis cette date, je ne pense qu’a une chose y retourner, encore et encore, pour explorer et découvrir, chaque fois un peu plus, ce pays magnifique…

Afin de ne pas publier un article trop long et imbuvable, je n’ai scindé en plusieurs partir, et pour ne pas être original du tout, je l’ai principalement découpé par journée …

Revivez avec moi cette courte rencontre de 15 jours avec la Floride du Sud, de l’Île de Sanibel à Key West, en passant (ou pas?) par les Everglades… (suite…)

Sentier Blanc Martel: randonnée au cœur des Gorges du Verdon

Le sentier Blanc Martel, d’une quinzaine de kilomètres, relie le Point sublime (à Rougon) au Chalet de La Maline (sur la route des Crêtes à La Palud-sur-Verdon). Il permet d’entrer dans les profondeurs des Gorges du Verdon en suivant le cours de la rivière sur sa rive droite. La randonnée regorge de paysages magnifiques, et mérite qu’on la parcourt.

Une si belle randonnée a le gros inconvénient d’être est très prisée en période estivale. Commencez alors la randonnée très tôt le matin pour éviter la foule, ou préférez lui une autre randonnée, pour être plus au calme.

La traversée est estimée à 7 heurs, augmentée d’une petite heure si l’on décide de rallonger par la Mescla. Cependant ce n’est qu’une estimation : tout dépend du rythme de marche (et surtout du nombre d’arrêts photo).

La randonnée n’est pas aussi variée que l’était le Sentier du Pêcheur, ni aussi impressionnante qu’est le Sentier de l’Imbut, mais elle reste très belle. Le long du sentier, qui ne fait que monter et descendre, on a la chance de passer par des des tunnels creusés par la main de l’homme, des brèches aériennes, et la célèbre passerelle de la brèche Imbert. (suite…)